La plus grosse déception…

Nos belles routes Namuroises… Le rallye ou il nous tient le plus à cœur d’y briller.
Pour cause, on est chez nous…

Vendredi, lors de l’attente pour la super spéciale de la citadelle, le stress nous envahit comme jamais. Nous voulons tellement bien faire, que nous nous mettons la pressions nous même.
Mais une bonne pression positive est toujours bien pour l’équipage. Cela nous permet de garder notre concentration au maximum…
 
L’ES de la citadelle du vendredi soir est un vrai piège. Surtout avec les conditions climatiques difficiles. Beaucoup de pluie s’abat sur Namur…
Nous restons super prudent et nous ne faisons pas de faute. Vu notre temps, nous avons été surement un peu trop prudent. Mais le rallye est très long, et les choses sérieuses commenceront le lendemain à Gesves…
De plus, une telle spéciale si sinueuse et avec des virages très court. Ce n’est évidement pas trop le point fort de la 207. Avec son rayon de bracage si long…

Samedi matin, nous partons vite. Dans le bon wagon.
On fait un 2e temps de classe derrière Caren Burton et sa DS3.
Ensuite Mohiville, et toujours dans le coup. Avec un passage 4 étoiles au pont de Mohiville… Encore un deuxième temps, et toujours derrière Caren.
Avec cela, on se retrouve 2e de classe après les trois premières spéciales.
Pour l’ES de Natoye, Wartet et Vedrin. On est un peu trop énervé dans l’auto. Ce qui nous pousse à de petite faute. On veut trop bien faire, et on force un peu… Mais cela ce ressent négativement dans les temps.
On redescend à la 4e place de classe. Derrière les 2 DS3 et la Civic. Mais nous sommes largement devant l’armada des Clio R3.

Au retour à l’assistance, on constate une fuite d’huile à la boite. Mais on ne trouve pas trop d’où cela peut venir.
Eric Patureau trouve une vis légèrement déserrée et on repart.
Mais notre esprit n’est pas serein. On a peur d’un problème technique, et de devoir abandonner chez nous…

Pour la deuxième boucle, on améliore un peu nos temps. Mais pas moyen de retrouver notre sérénité habituelle.
On reste 4e, mais l’écart avec le podium s’agrandit légèrement…

Après un nouveau passage à l’assistance, Eric nous dit qu’il a trouvé d’où venait la fuite. Il nous dit qu’il fallait juste rouler, et ne penser à rien d’autre…

Et la troisième boucle fut la meilleure…
Gesves et Mohiville, comme au matin. 2e temps de classe. Avec de solides passages dans le vite.
Natoye, toujours avec le couteau entre les dents, on continue.
Avec une remontée sur la grand route juste avant l’arrivée en deux roues.
Fabrice n’en revient pas, on vient d’amélioré de 12sec en 8kms… C’est la plus belle spéciale du rallye…
Avec cela, nous revenons à 20sec du troisième, Bosseloir avec sa civic, et 35sec de Fumal avec sa DS3. Mais toujours loin derrière l’intouchable Burton…

Puis viennent Wartet et vedrin. Les deux dernières de la journée de samedi.
Si on réédite les temps des ES précédentes, on peut vraiment y croire de revenir sur le podium avec la journée de Dimanche (Malonne - Arbre - Bois-de-Villers - Crupet).

Mais dans Wartet, la boite nous donne des signes de fatigue. Ca devient difficile de mettre la 2 et la 5.
Ce qui nous donne quelques frayeurs, surtout lors de freinages. Car sans vitesse lors d’un freinage, on a l’impression que l’on ne va jamais passer…
Verdin idem. La boite est malade…
Avec cela, on perd 20sec de plus sur le podium. Mais on reste confiant, car c’est l’assistance de fin de journée et nous avons 45min.

En expliquant nos soucis à Eric, il regarde le sélecteur de boite.
Vu sa tête, cela ne s’annonce pas bon…
Le petit carter en aluminium du sélecteur de boite est fendu à 2 endroits.
Nous n’avons pas de pièce sur nous pour changer.

On décide de quand même rentrer la voiture au parc pour la nuit. Et Eric et Marc partent à Huy pour essayer de trouver la pièce.
On rentre pour un repos bien mérité, mais avec une grosse crainte sur la probabilité de repartir le lendemain…

En arrivant dimanche matin, Eric nous dit qu’ils n’ont pas trouvé de pièce.
Ce fut dur d’entendre cela. Mais bon, on sort quand même la voiture du parc fermé pour aller à l’assistance. On ne sait jamais, les miracles peuvent toujours existés…

Mais non, à l’assistance, on nous dit que c’est fini. Sinon, on va finir par cassée la boite.
C’est dommage, car on repartait en 49e position au général. Et 4e de classes.
Avec une bonne chance de revenir sur le podium avec les spéciales du dimanche.

Le sport mécanique est cruel. Cette casse n’est due à personne… Juste à la malchance.
Je ne cache pas d’avoir eu les larmes aux yeux en devant définitivement jeter les gants.
 
Le prochain rendez-vous sera l’Omloop van Vlanderen à Roeselaar (Roulers). Nous allons faire l’impasse sur le Sezoens Rally et le Geko Ypres Rally.
En espérant que les points envolés ici, ne nous pénaliseront pas trop pour le championnat.
Avec l’expérience des trois premières courses, nous espérons briller sur les routes de Roulers. Ce sera pour nous notre première participation à ce rallye.

Encore un grand merci a toutes les personnes qui nous on soutenu après ce moment difficile.
Mais soyez en certain, nous allons continuer à nous battre pour le titre...

ESStart

ES1: Citadelle Show

Temps: 4'18 à 0'20 du scratch de classe (Caren Burton)

ES1

ES2: Gesves

Temps: 2'59 à 0'09 du scratch de classe (Caren Burton)

ES2

ES3: Mohiville

Temps: 6'02 à 0'13 du scratch de classe (Caren Burton)

ES3

ES4: Natoye

Temps: 5'17 à 0'25 du scratch de classe (Caren Burton)

ES4

ES5: Wartet

Temps: 4'47 à 0'14 du scratch de classe (Caren Burton)

ES5

ES6: Vedrin

Temps: 5'58 à 0'17 du scratch de classe (Caren Burton)

ES6

ES7: Gesves

Temps: 2'48 à 0'04 du scratch de classe (Caren Burton)

ES7

ES8: Mohiville

Temps: 6'02 à 0'26 du scratch de classe (Caren Burton)

ES8

ES9: Natoye: Neutral

Temps: 4'46 à 0'00 du scratch de classe

ES9

ES10: Wartet

Temps: 4'47 à 0'17 du scratch de classe (Caren Burton)

ES10

ES11: Vedrin

Temps: 5'55 à 0'20 du scratch de classe (Caren Burton)

ES11

ES12: Gesves

Temps: 2'55 à 0'14 du scratch de classe (Caren Burton)

ES12

ES13: Mohiville

Temps: 5'53 à 0'24 du scratch de classe (Caren Burton)

ES13

ES14: Natoye

Temps: 5'09 à 0'21 du scratch de classe (Caren Burton)

ES14

ES15: Wartet

Temps: 4'50 à 0'21 du scratch de classe (Caren Burton)

ES15

ES16: Vedrin

Temps: 6'03 à 0'28 du scratch de classe (Caren Burton)

ES16

Jour 1: 1h18'29 à 11'47 du 1er général et à 4'32 du 1er de classe.

On termine cette journée 49e général à 11'47 du premier qui est Freddy Loix sur Ford Focus WRC 08 en classe 1.

On termine cette journée 4e de classe 5 à 4'32 du premier qui est Caren Burton sur Citroën DS3 R3.

ESJour1

Jour 2: Abandon, sélecteur de boite cassée et impossible de réparer pour repartir dimanche.

A tous, rendez-vous les 7 septembre, pour l'Omloop van Vlaanderen.

Eric

1  34  Caren Burton/Cédric Pirotte - Citroën DS3 R3 - 2h03'10
2  36  Armand Fumal/Eric Gressens - Citroën DS3 R3 - 2h08'39|+5'29
3  84  Didier Bosseloir/Stéphane Creffier - Honda Civic Type-R R3 - 2h09'03|+5'53
4  83 
Johnny Vanzeebroeck/Chris Vandercruys - Fiat 500 Abarth R3 - 2h12'38|+9'28
5  58  Steve Vanbellingen/Kenneth Delvaux -
Renault Clio R3 - 2h14'26|+11'16
6  31  Steve Poot/Nicolas Pire - Renault Clio R3 - 2h14'32|+11'22
7  86  Grégory Denis/Kévin Beaudart - 
Renault Clio R3 - 2h14'38|+11'28
-  57 
Eric Haccourt/Fabrice Henry - Peugeot 207 RC - ABANDON