Le plus beau parcours de Belgique !!!

C’est en pleine motivation que nous abordons l’East Belgian. Avec seulement 5 points de retard, il nous serait dommage de ne pas être dans cet état…
La bagarre dans la classe va être dure, avec pas moins de 7 voitures présentes.
Fumal, Becx, Burton (DS3), Bosseloir (Civic), Garcia (Clio 4), Canal-Roblès et nous même (Clio 3).

Le parcours à peu changé par rapport à 2013. Seuls changent les débuts des spéciales de Büllingen et de Bütgenbach.
Le temps de reconnaissance sera réduit, ce qui n’est pas plus mal, vu la journée du lendemain qui nous attend…

ESStart

Samedi matin, nous partons vite avec une seule intention: mettre la pression sur Armand Fumal.
Les premiers kilomètres étaient très rapides, un rythme que nous avions rarement lors d’une première spéciale.
Mais au 3/4 de la spéciale, nous arrivons sur un secteur nouvellement tarmaqué, et avec les pneus arrières trop tendres et trop chauds, nous accumulons une série de graviers sur le train arrière au complet.
A tel point que nous avons cru à une crevaison, et nous ralentissons, car la voiture était inconduisible.
Mais la surprise au TRC, on ne voyait même plus de gomme sur le train arrière. Pas de crevaison, juste besoin de nettoyage.
Le résultat, 50sec de perdus dés la première spéciale. Cela devient déjà difficile pour pouvoir se battre pour les premières places !!!

Pour les deux spéciales suivantes, nous devons retrouver la confiance dans l’auto.
C’est assez difficile, car l’auto présente un comportement ne nous convenant pas.

Après un petit passage à l’assistance et un nouveau réglage de suspension, de pressions de pneus, etc… Nous partons le couteau entre les dents.
Dans la spéciale de St-Vith, nous faisons un excellent temps. Mais surtout la rage de vaincre était de retour…
Dans la spéciale 5, qui est très lente avec beaucoup de relances, on est un peu moins bon. Mais cela ne nous perturbe pas, car nous savons que notre auto est moins performante que les autres de la classe.

ES1: Büllingen

Temps: 8'59 à 1'12 du scratch de classe (Caren Burton)

ES1

ES2: Büdgenbach

Temps: 5'39 à 0'35 du scratch de classe (Caren Burton)

ES2

ES3: Amel

Temps: 7'58 à 0'44 du scratch de classe (Caren Burton)

ES3

ES4: St Vith

Temps: 8'21 à 0'48 du scratch de classe (Caren Burton)

ES4

ES5: Burg-Reuland

Temps: 6'04 à 0'38 du scratch de classe (Caren Burton)

ES5

Pour les deuxièmes boucles, nous continuons à forcer. Nous améliorons continuellement nos temps.
Mais impossible de revenir ou même de jouer avec les R3 Turbo. Elles restent beaucoup plus rapides et ce, malgré notre attaque constante.

Pour le deuxième passage dans St-Vith, on remarque que la DS3 R3 Max+ de Fumal est arrêté au bord de la route. Boite de vitesse cassée.
Mais nous devons rester concentré, il reste encore 4 spéciales. Dont les 3 dernières de nuit.

ES6: Büllingen

Temps: 8'29 à 0'58 du scratch de classe (Caren Burton)

ES6

ES7: Büdgenbach (Neutralisée)

Temps: 4'47 à 0'00 du scratch de classe

ES8: Amel

Temps: 7'43 à 0'40 du scratch de classe (Caren Burton)

ES8

ES9: St Vith

Temps: 8'15 à 0'51 du scratch de classe (Caren Burton)

ES9

ES10: Burg-Reuland

Temps: 6'02 à 0'34 du scratch de classe (Axel Garcia)

ES10

Pour assurer les 3 dernières spéciales, nous partons avec deux roues de secours afin d’être certains de pouvoir rallier l’arrivée même en cas de multiple crevaison. Car la nuit, la visibilité est réduite, et généralement les routes sont de plus en plus sales.

Mais juste assurer n’est pas le but. On doit préparer au mieux les spéciales de nuit en vue du Condroz et des rallyes futurs…
Et les temps sont au rendez-vous, 24, 22 et 23e temps. Avec le plateau présent, on ne doit pas rougir de notre prestation. En sachant toujours que notre monture est inférieure aux autres…

ES11: Büllingen

Temps: 8'45 à 0'58 du scratch de classe (Axel Garcia)

ES11

ES12: Büdgenbach

Temps: 5'50 à 0'46 du scratch de classe (Axel Garcia)

ES12

ES13: Amel

Temps: 8'11 à 0'58 du scratch de classe (Axel Garcia)

ES13

Final: 1h35'03 à 18'37 du 1er général et à 0'28 du 1er de classe RC3.

On termine 23e général à 17'27 du premier général qui est Thierry Neuville sur Hyundai I20 WRC en classe RC1.

On termine 3e de classe RC3 à 9'06 du premier qui est Axel Garcia sur Renault Clio 4 R3.

ESPodium

Au final, nous terminons 23e général et 3e de classe. Derrière Garcia (Champion de France junior avec la nouvelle Clio 4 R3) et Caren Burton (DS3 R3 Max).
Pour le championnat de Belgique, nous réalisons la bonne affaire. Nous prenons 8 points (Car Garcia est Français et pas inscrit au championnat de Belgique).
Ce qui nous donne 3 points d’avance sur Armand Fumal avant l’ultime manche du Championnat, le Condroz.

Une chose est certaine, c’est que Fabrice est devenu champion de Belgique RC3 copilote. Actuellement 5e copilote au général…
Encore félicitations à lui…

Le prochain rendez-vous est le Condroz.
La bataille pour le championnat, ce sera à celui qui pourra rester sur la route, mais aussi gérer la pression. Car les moindres erreurs, se payeront cache.

Encore un grand merci a toutes les personnes qui nous on soutenu.
Un grand merci à William Wilkin au top tout le week-end, une compétence à toute épreuve…
A l’équipe Aldero pour son soutien, conseils et professionnalisme,
A Fabrice pour son travail tout au long du week-end. La confiance porte ses fruits…
A Joris, pour l’excellente caméra placée dans la voiture afin de pouvoir vous faire partager les images…
A tous les sponsors,
A la famille, car les savoir présents aux abords des spéciales nous rassure, et nous pousse à donner le meilleur de nous même…
A tous les supporters (de plus en plus chaque fois…) qui encore une fois étaient présents…
Et a tous les autres pour leurs encouragements…

Encore un grand merci à tous,

Eric

1  25  Axel Garcia/Fabien Pomarès - Renault Clio 4 R3 - 1h25'57
2  24  Caren Burton/Laurent DujacquierCitroën DS3 R3 Max - 1h26'46 - 0'49

3  30  Eric Haccourt/Fabrice Henry - Renault Clio R3 - 1h35'03 - 9'06
-  26  Armand Fumal/Geoffrey Brion - Citroën DS3 R3 Max+ - ABANDON
-  28  Michiel Becx/Edwin Kuijpers - Citroën DS3 R3 Max - ABANDON
-  27  Manuel Canal-Roblès/Nicolas Legrand - Renault Clio R3 Max - ABANDON
-  41  Didier Bosseloir/Stéphane Creffier - Honda Civic R3 - ABANDON

Embarquées

ES9 St Vith

ES11 Büllingen